Pourquoi et comment faire de la place dans ses placards ?

 Et si nous faisions un grand ménage de printemps? Faire du tri pour reprendre plaisir à s’habiller ?

 Alléger son esprit en allégeant son intérieur ? Et pourquoi pas !

On a tous eu un jour cette pensée : “je n’ai rien à me mettre”. Et pourtant nos placards débordent de vêtements dont on a oublié l’existence depuis bien longtemps.

Qui n’a en effet jamais retrouvé un pull ou un jean avec l’étiquette dessus ? Qui ne se plaint pas de mettre toujours le même vieux jean alors qu’une pile de pantalons neufs s’entasse et qu’on a 18 exemplaires du même tee-shirt noir ?

On profite donc de l’arrivée des beaux jours pour faire de la place, on aère. Parce qu’en rangeant on y voit plus clair et on respire mieux !

Marie Kondo

 

Comment l’appliquer à notre dressing ?

Connaissez-vous l’application Thred Up ? Elle calcule l’empreinte carbone de votre dressing en répondant à quelques questions simples :

FAITES LE TEST

Méthode Marie Kondo: ranger pour être plus heureux !

Pour la consultante japonaise Marie Kondo, auteur du best-seller mondial La Magie du rangement et héroïne d’une nouvelle télé-réalité sur Netflix, une maison ordonnée est le premier pas vers le bien-être. Ou plutôt le “mieux-être”.  

Fini, le zen et le feng shui! Marie Kondo suit cette simple philosophie : ne garder que ce qui vous procure de la joie au moment présent. Tout le reste doit donc être jeté ou donné aux bonnes oeuvres. Et elle vise ici tout ce qui nous encombre inutilement : les vêtements jamais portés, trop serrés ou usés que nous ne remettrons jamais.

Pourquoi et comment faire de la place dans son dressing ?
Une fois le constat fait, on prend les choses en main

Qu’est ce que la “capsule wardrobe” ? C’est désencombrer son dressing, acheter moins mais mieux, et penser sa garde robe dans sa globalité en faisant ne gardant que des pièces qui s’accordent. Vous en ressortirez un style unique car une tendance s’en dégagera forcément ! Plus de soucis le matin pour vous habiller en cherchant désespérément avec quoi assortir ce pantalon ou cette robe ! Que de temps gagné ! Pour obtenir plus d’info sur la façon de construire sa capsule wardrobe et réduire son dressing à 50 pièces intemporelles : https://www.whowhatwear.co.uk/how-to-capsule-wardrobe

Connaissez-vous le principe de Pareto ? Il constate que “environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes”. Ce qui revient dans notre cas à démontrer que nous mettons 80% du temps les mêmes 20% de vêtements.

Et alors si nous donnions aux autres 80% une seconde vie et une chance de faire plaisir à quelqu’un d’autre ? Et qui sait, vous retrouverez peut-être une pépite oubliée !

Pour commencer, sortez de vos placards toutes les pièces que vous n’avez pas mises depuis plus d’un an. Puis demandez-vous si vous prendrez plaisir à reporter ce vêtement. Si vous ne l’avez pas utilisé la saison dernière, peu de chance pour que vous le fassiez cette année. 

Idem pour ce vieux tee-shirt un peu délavé, ou ce pull un peu avachi. Si vous doutez, il y a des chances pour que vous ne le remettiez jamais. Et je ne parle même pas des vieux pantalons dont on a l’espoir de rentrer à nouveau dedans (oui oui, vous voyez de quoi je veux parler). Si vous avez du mal à vous en séparer, faites le test : mettez-le en stand by et avisez 6 mois plus tard. Vous ne l’avez toujours pas porté ? Débarrassez-vous en !

du tri dans ses placards
Une fois le tri fait, on donne en priorité ! Ok mais à qui ?

Ces vieilles pièces qui ne partiront pas pour plus de 5 euros et aurons demandé votre énergie dans la négociation, l’expédition.. ne rendraient-elle pas plutôt quelqu’un heureux ailleurs ?

Donnez autour de vous, quelqu’un en aura forcément besoin ou envie. Vous pouvez même faire du troc entre amie et redonner vie à certaines pièces. L’occasion d’organiser une soirée entre ami(e)s et de pourquoi pas dénicher des pépites qui ne profitent plus à d’autres !

Vous pouvez également déposer vos vêtements dans des conteneurs prévus à cet effet et ainsi participer à une chaîne de production circulaire (Relais, Croix Rouge,…). (Pour trouver le point le plus proche de chez vous : https://www.lafibredutri.fr/je-depose). Certains vêtements pourront être revendus à bas prix chez Emmaüs par exemple. Puis les vêtements plus usés serviront eux de base à la création de nouvelles pièces et seront “upcyclés”.

En effet 95% des fibres textiles pourraient être recyclées, même les plus abîmées. 

 

Si vous voulez éviter de les déposer en point relais : on le sait désormais, les géants du textile se mènent une guerre constante pour récupérer ces matériaux. Ce qui leur permettra ensuite de bénéficier de l’éco contribution (https://www.ecologic-france.com/citoyens/a-quoi-sert-l-eco-contribution.html) et d’acquérir des matières premières à moindre coût. 

Attention, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les vêtements déposés dans les points relais ne sont pas redistribués mais revendus à moindre coût dans des friperies solidaires. Relais est en vérité une entreprise de revalorisation de textile, dont le but est de lutter contre l’exclusion par la création d’emplois. Le reste est exporté ou recyclé. 

Ménage de printemps solidaire

Si vous préférez que vos vêtements profitent aux plus démunis, optez plutôt pour le don aux associations. Renseignez-vous sur celles qui cherchent des dons de vêtements en bon état à revendre immédiatement (Armée du Salut, Secours populaire,..), ou donnez aux charity shops https://www.charityretail.org.uk/find-a-charity-shop/

La fausse bonne idée : saviez-vous que H&M reprenait vos vieux habits en échange d’un bon d’achat à dépenser dans leur enseigne. Vous me direz donc :”pourquoi une fausse bonne idée”. Parce qu’après avoir récupéré vos vêtements H&M va ensuite les revendre à I:Collect spécialiste du recyclage, multinationale spécialiste du tri. Elle n’a donc aucune vocation ni sociale ni solidaire mais purement économique. Ou comment la fast fashion alimente la fast fashion à moindre coût. Mais passons et saluons l’effort.

Finalement on se rend compte que donner un vêtement, c’est comme donner de  l’argent. A qui veut-on le donner, pourquoi et selon quel modèle ? Pour alimenter les multinationales contre un bon d’achat qui nous servira à re-remplir nos armoires ? Ou donnons-nous dans un vrai élan de générosité en participant à une économie solidaire et qui crée de l’emploi ?

vide dressing

Enfin, dernière option mais pas de moindre : la revente. Et les possibilités qui s’offrent aujourd’hui à nous sont nombreuses. Alors pourquoi s’en priver ?

Vinted, Vestiaire Collective, Ebay, de nombreuses applications mobiles nous facilitent aujourd’hui la vie à tous les points de vue et ce en l’espace de 3 clics. Pensez aussi aux vides dressing de quartiers, il en existe de nombreux et sont facilement trouvables grâce aux réseaux sociaux.

 

A VOUS DE JOUER !